L’anti ronflement dans la parapharmacie

La panoplie anti-ronflement ne cesse de s’élargir. Après la chirurgie et le laser, voici les gouttières à mettre dans la bouche avant de s’endormir. Elles sont conçues surtout pour les gros ronfleurs.
Une nouvelle technique
Toutes les techniques proposées aux ronfleurs poursuivent le même but en parapharmacie (cliquez ici): élargir les voies respiratoires au niveau de la gorge afin que l’air inspiré puisse passer sans difficulté, et donc sans bruit. Le nouveau dispositif de parapharmacie n’échappe pas à la règle, à consulter sur Roche Nicholas. Mais ici, pas de rabotage du voile du palais au bistouri ou au laser.

Le principe consiste à avancer légèrement la mâchoire inférieure en fixant sur les dents, chaque soir, des gouttières reliées entre elles par des élastiques. Une technique rappelant celle qu’utilisent les orthodontistes pour redresser les dents comme pour la parapharmacie pour les bébés, mais qui n’agit que sur la position de la mâchoire. Plusieurs dispositifs ont déjà été mis au point et d’autres sont encore en cours d’étude.

Appareils standard ou sur mesure
Pour ce spécialiste, le fait que ces gouttières soient articulées diminue le risque de douleur, et c’est un bon choix de premiers soins pharmaceutiques au niveau des articulations temporo-mandibulaires. C’est, en effet, le reproche que l’on peut adresser aux systèmes fixes, employés aux États-Unis.
Un autre système présenté au dernier congrès national des ORL. Des gouttières réalisées sur mesure après moulage des arcades dentaires.

Contre-indications peu nombreuses
Parmi les 150 personnes qui ont testé le système, 24% ont vu disparaître leur ronflement et 51% ont observé une diminution sensible. Pour cette parapharmacie, on avance une efficacité supérieure, proche de 80%, ainsi qu’une plus grande résistance du dispositif sur les partenaires courantsdefemmes.

Les contre-indications sont peu nombreuses : port d’une prothèse dentaire complète, gencives en mauvais état ou arthrose de l’articulation temporo-mandibulaire. A éviter également lors de la pose d’une couronne temporaire.

Cette nouvelle approche représente donc une solution intéressante pour la liste des laboratoires pharmaceutiques, à côté de la chirurgie et du laser. Mais, en cas d’apnées du sommeil, le masque nasal reste la technique la plus efficace.
En pratique il est disponible sur prescription médicale (prix: 600e). Il est en vente libre en pharmacie au prix de 75e. Avant la première utilisation, il est nécessaire de plonger les gouttières dans de l’eau frémissante pour les ramollir et les adapter à sa morphologie. Les élastiques se changent tous les quinze jours, à cause de l’action de la salive, et les gouttières tous les dix à douze mois.

Sur le web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *